Manifestation − Concert, musique

Veronica Fusaro

Le

  • Lieu

    • Le Singe, Rue Basse 21, 2502 Bienne
    Ort

ALL THE COLORS OF THE SKY

Fusaro s’inspire de diverses influences, allie rythmes percutants et harmonies vives, comme appliquées au pinceau. Les chansons alternent entre ambiances légères Net pesantes, parties instrumentales et vocales finement ciselées et souvent inattendues.

Veronica Fusaro aurait pu se rendre la tâche plus facile. Sa voix est un argument qui se suffit à luimême et il n’y a pas un seul article de presse n’évoquant pas ses qualités remarquables. Elle pourrait simplement s’asseoir et chanter des chansons simples que nous serions tous conquis. Mais Veronica Fusaro en veut plus comme le signale le titre de son premier album: «All the Colors of the Sky». Ses chansons ne doivent pas se résumer à la seule combinaison voix plus mélodie, ses arrangements se veulent plus nuancés à l’image du ciel qui n’est pas juste bleu ou gris, ses teintes sont variées. Fusaro s’inspire de diverses influences, allie rythmes percutants et harmonies vives, comme appliquées au pinceau. Les chansons alternent entre ambiances légères Net pesantes, parties instrumentales et vocales finement ciselées et souvent inattendues. Les ressources exploitées par la musicienne restent toujours naturelles et brutes. Par moment, le son frais, tantôt blues tantôt soul, rappelle les nuits d’été du sud de l’Europe. Digne d’une musique de film, il fait naître un flot d’images dans l’esprit. « All the Colors of the Sky » est un album fédérateur qui s’élève bien au-dessus du mainstream. Veronica Fusaro a écrit son premier long dans le calme de son home studio, loin de toute distraction sonore ou visuelle, et cela se ressent. Une solitude volontaire qui a permis à l’artiste de contempler tranquillement « the modern world of ours », comme elle le nomme, et sa propre vie intérieure. Elle exprime tout ce que les gens ont sur le coeur, tout ce qui les oppresse aujourd’hui, le flot d’informations, la pression de la réussite et la lutte pour les idéaux. MLa beauté de « All the Colors oft he Sky » est dans ses contradictions ; les difficultés de la vie sont vues à travers le prisme optimiste de l’artiste. « Don’t be so hard on yourself » est le titre d’une chanson que Veronica Fusaro s’adresse à elle-même. Ne sois pas trop dure avec toi-même, mais cela vaut aussi pour les autres. Fusaro pense que pas mal d’être humains vivent uniquement « en perspective du week-end » et oublient que le bonheur se vit dans l’instant présent. Il peut y avoir de la magie même dans un moment sombre comme celui de la séparation. C’est ce dont parle « Summer Lightning », une chanson sur la fin d’une relation amoureuse qui ne tombe cependant jamais dans le pathos. « Cry Me an Ocean » est comme un doigt d’honneur fait au passé avec un effet libérateur. La fin d’une histoire malheureuse est bienfaisante et non le contraire. « Grey Colored Sky » est une ballade personnelle et incroyablement puissante qui est certainement la plus saisissante de toutes les chansons de l’album. Elle parle de guérison. Veronica Fusaro est une source d’inspiration pour toutes celles et ceux que la vie n’a pas épargnés. « All the Colors of the Sky » donne la force et le courage de voir qu’il y a toujours un début après la fin. Ou pour reprendre une expression : après la pluie vient le beau temps. Personne ne saurait mieux décrire l’ambiance de ce premier album que l’artiste elle-même. « J’emballe des sentiments mélancoliques dans du papier cadeau gai et coloré » résume-t-elle. Et en parlant de contrastes, permettez-nous d’employer une expression un peu galvaudée pour décrire le caractère unique de la musique de Fusaro : « All the Colors of the Sky » est l’oeuvre de la maturité.

Informations transmises via le culturoscoPe

Horaires d'ouverture

Horaires d'ouverture
  • Le 4 mars 2023

  • Samedi

    • 21:00

Accès

Zugang

Contact

Contact